Langues disponibles



Club de Reconnaissance et d'Entraide aux Levriers

Retour de la rage : négligence ou fatalité ?

Tout le monde a entendu parler de ce petit chaton importé illégalement du Maroc qui était porteur du virus de la rage et qui a défrayé la chronique.

La réintroduction de la rage en France aurait des conséquences dramatiques en matière de santé publique !

Peut-on l’éviter ? …

Les médias ont informé le public quant aux risques sanitaires encourus lors de l’importation d’un animal en France. De là à faire sombrer la population dans la psychose, il n’y a qu’un pas qu’il ne faut SURTOUT pas franchir.

 

 

Quelles sont les précautions à prendre lors de l’importation d’un animal ?

 

Tout d’abord, nous n’insisterons jamais assez sur le fait qu’il ne faut surtout pas acquérir un animal « sur la place publique » ! Les animaux ne sont pas des marchandises que l’on vend sur les marchés !
Lorsque vous décidez d’adopter pour donner une seconde chance à celui ou celle qui deviendra votre compagnon, adressez vous à une association sérieuse.

 

Toute association sérieuse sera en mesure de prouver son existence légale (n° de déclaration en Préfecture ou Sous Préfecture).

 

Lors de l’adoption de votre animal, cette association devra impérativement vous remettre, entre autre, le Passeport Européen (ex carnet de santé) de ce dernier, sur lequel figure les vaccinations administrées, qui doivent être à jour.
Lorsque cet animal est importé, il « subit » un examen clinique dans son pays d’origine, avant l’importation – cet examen est d’ailleurs indispensable pour la déclaration de l’animal en France – et il est à nouveau examiné à son arrivée en France, par un vétérinaire français qui vérifie son identification – pour éviter tous risques de trafic -, ainsi que son état de santé et ses vaccinations. Si tout est OK, le vétérinaire rempli alors un certificat permettant la déclaration de l’animal en France.

 

 

Nous souhaitions partager cette information, pour que par peur des risques sanitaires, par « psychose », manque d’informations, ou mauvaise interprétation de l’information, « nos » lévriers d’Espagne ne soient pas « boudés ».
Si vous importez légalement un animal, en vérifiant simplement que ces quelques consignes ont été respectées, VOUS NE RISQUEZ RIEN !





Espace Photos

(survolez pour agrandir)


Contacter le CREL C.R.E.L "Club de Reconnaissance et d'Entraide aux Lévriers" Mentions légales
  Association de Protection Animale loi 1901  
Enregistrée en Sous-Préfecture de Saint-Dié des Vosges sous le numéro: W883001147 Inscrite au Journal Officiel, Année "141" N°37 Article 1270
 _____________________ 
© CREL 2009-2017  
Flux RSS