Langues disponibles



Club de Reconnaissance et d'Entraide aux Levriers

Polémique - Nos chiens sont-ils trop souvent vaccinés?

Les avantages des vaccins sont incontestés.

 

Mais de plus en plus de propriétaires de chiens et parfois même quelques vétérinaires se posent la question: faut-il vraiment faire vacciner un chien annuellement contre tout?


En principe la vaccination suit un schéma assez strict sans tenir compte des conditions de vie et des habitudes de voyage du propriétaire, en plus dans certains cas, les chiens n'ont aucun contact avec des agents pathogènes. Ceci implique que les animaux régulièrement vaccinés sont parfaitement protégés, mais parfois ils sont vaccinés plus que de nécessaire. La vaccination peut comporter des risques ou avoir des effets secondaires, il est donc conseillé de limiter le nombre de vaccins à l’essentiel.

 

 

Il s'avère qu'après une bonne immunisation de base, la durée de protection contre certaines maladies virales peut atteindre plusieurs années voir être à vie. Les avis des scientifiques diffèrent parfois des recommandations des laboratoires pharmaceutiques.

 

 

 

La rage:

 

Les vaccins de la dernière génération disponibles, peuvent être administrés seulement tous les trois ans. Et cela sans entrave pour les voyages transfrontaliers en Europe (règlement UE décret no. 998/2003). Par contre, les pays tels que Irlande, Malte, Suède et Grande Bretagne appliquent une règlementation différente. Selon les dernières études certains vaccins antirabiques protègent au moins 7 ans, d'autres même toute la vie d'un chien. Des représentants des laboratoires prétendent qu'un intervalle de 3 ans ne serait pas assez fiable, ce qui laisse supposer un intérêt commercial.  Cependant il faut demander au vétérinaire d'utiliser le produit adéquat, qui parfois utilise des produits multirisques. Ces multi vaccins  apportent une protection contre d'autres maladies lesquelles demandent un rappel annuel.

 

 

 

La leptospirose:

 

Le vaccin, qui peut avoir quelques risques d'effets secondaire, n'est efficace que pendant un an. Cette maladie peut être bien traitée par les antibiotiques, mais seulement à condition d'être détectée tôt chez le chien, sinon elle peut être mortelle. La leptospirose porte également un risque pour les humains que la vaccination annuelle peut éviter.

 

 

 

La maladie de carré, la parvovirus et HCC :

 

Selon les constats scientifiques un rappel de vaccin tous les 3 ans après la deuxième année serait suffisant pour protéger le chien.
 

 

 

La Leishmaniose:

 

Concernant les nouveaux vaccins contre la redoutée leishmaniose fréquente autour de la méditerranée ceux-ci peuvent seulement diminuer le risque par 3 ou 4 d'une contagion par la phlebotominae (un moustique qui se propage de plus en plus vers le nord) et à condition que le chien soit protégé également par un antiparasite adéquat. Le rappel se fera annuellement après une immunisation de base.

 

 

La Lyme-Borreliose :

 

Une immunité contre les boréliens ne serait pas garantie par les vaccins actuellement disponibles. Il convient de protéger le chien par un produit de prophylaxie contre les tiques et de vérifier la peau du chien après chaque balade dans une zone infectée par ces acariens. Après une vaccination de base le rappel annuel devrait se faire avant la grande période d'activité des tiques (en général à partir de mars).

 

 

La vaccination n'est pas un acte médical anodin sans conséquences, chaque propriétaire doit mesurer le pour et le contre pour la santé de son chien. Et cela bien attendu après une vaccination de base pour le rendre immun contre les maladies canines les plus dangereuses. Chaque cas doit être discuté avec le vétérinaire. Sans perdre de vue que les recommandations sont en principe émises par les laboratoires, qui d'ailleurs ne sont pas obligés d’indiquer sur les étiquettes que la couverture de protection est assurée au-delà d’une année.

 

 








Espace Photos

(survolez pour agrandir)


Contacter le CREL C.R.E.L "Club de Reconnaissance et d'Entraide aux Lévriers" Mentions légales
  Association de Protection Animale loi 1901  
Enregistrée en Sous-Préfecture de Saint-Dié des Vosges sous le numéro: W883001147 Inscrite au Journal Officiel, Année "141" N°37 Article 1270
 _____________________ 
© CREL 2009-2017  
Flux RSS