Langues disponibles



Club de Reconnaissance et d'Entraide aux Levriers

Nous l'appellerons Porqué

D'ailleurs, a-t-il jamais porté un nom ??

 

 

Porqué a été repéré  ce 02 mars 2016, couché sur le bord de l'autoroute non loin de notre refuge de l'Arca de Noé à Albacète en Espagne.

 

Les bénévoles du refuge, informés par cette nouvelle, se sont rendus de suite aux côtés de ce galgo pour lui venir en aide.

Dans ces moments-là, tout le long du trajet qui les séparent de ce petit être sans défense, énormément d'interrogations se bousculent dans la tête des sauveteurs.

  

Dans quel état allons-nous le retrouver ? Est-il blessé ? Apeuré ? Arriverons-nous à temps ??

 

 

Abandonner un galgo sur les abords d'une autoroute, l'une des routes les plus meurtrières, c'est lui donner pratiquement aucune chance de survie..

 

 

Alors à cet instant la colère monte et cette question raisonne dans la tête des bénévoles du refuge : POURQUOI ???

 

 

Pourquoi tant de méchanceté alors que le refuge est à deux pas ?? Pourquoi ne pas nous l'avoir cédé??

 

 

Arrivée sur les lieux, ils ont alors constaté que Porqué ne pouvait se mouvoir. Apparemment, il avait subi une collision avec un véhicule.

 

 

En voyant arriver les bénévoles près de lui, Porqué avait ce regard... Le regard d'un galgo qui ne comprenait pas pourquoi il était là, pourquoi ce n'était pas son maître qui venait le chercher...

 

 

Mais Porqué s'est laissé faire. Après tout, un humain ne peut lui faire du mal.

 

 

Il a été transporté avec toutes les précautions possibles, de toute urgence, à la clinique de l'Arca de Noé. Son état était critique !

 

Après auscultation du vétérinaire, le verdict tombe. Porqué a la colonne vertébrale fracturée. Il ne pourra plus jamais marcher, ni courir !

 

 

Sur la table du vétérinaire, Porqué se sentait en sécurité, bien. Il n'avait plus à lutter. Il a fermé les yeux et s'est laissé aller dans les bras de la bénévole...

 

 

Les heures passées à lutter pour survivre, dans le froid, la faim au ventre ont eu raison de son corps meurtri.

 

 

Porqué voulait courir, vivre, grandir... Les bénévoles espagnols auront tout tenté... Nous ne pouvons maintenant parler de lui qu'au passé.

 

Porqué n'avait aucune puce électronique. Son propriétaire ne pourra donc jamais être identifié.

 

 

Porqué a fermé les yeux... MAIS NOUS, ne les fermons pas !

 

 

Fermer les yeux, ne changera pas la réalité.. Pour Porqué et tous les autres, ouvrons les yeux au monde et battons-nous !





Espace Photos

(survolez pour agrandir)


Contacter le CREL C.R.E.L "Club de Reconnaissance et d'Entraide aux Lévriers" Mentions légales
  Association de Protection Animale loi 1901  
Enregistrée en Sous-Préfecture de Saint-Dié des Vosges sous le numéro: W883001147 Inscrite au Journal Officiel, Année "141" N°37 Article 1270
 _____________________ 
© CREL 2009-2017  
Flux RSS