Langues disponibles



Club de Reconnaissance et d'Entraide aux Levriers

PENDUS OU BRÛLÉS !

MARIÉS OU PENDUS? PENDUS OU BRÛLÉS!

 

Depuis déjà de nombreuses années, les Lévriers galgos et podencos utilisés pour la chasse et la course en Espagne sont traités avec une barbarie scandaleuse et inacceptable par leurs propriétaires, les galgueros , qui en possèdent jusqu’à plusieurs dizaines. Ils les maintiennent enfermés et enchaînés dans des zulos, sortes de petites habitations souterraines: 

 

La maltraitance n’attend pas la saison de chasse…

 



 

Certains galgos, du moins ceux considérés comme des «champions», peuvent pourtant valoir jusqu’à 50000 euros. La période de chasse va démarrer prochainement: elle a lieu de septembre à janvier.

 

 

Dès la nouvelle année, les galgueros ne veulent pas garder, donc nourrir, leur meute jusqu’à la saison suivante. Vers l’âge de 2 ou 3 ans, un lévrier est déjà usé: il est réformé (comme les animaux de ferme en France… et partout). Dans le meilleur des cas, si je puis dire, il sera sauvé par une association et proposé à l’adoption si son galguero l’abandonne au lieu de le trucider.

 

 

Ironie: quand l’abandon devient «une chance»… Mais, le plus souvent, ils sont pendus à un arbre, battus à mort, brûlés à l’essence ou à l’acide, traînés derrière une voiture, jetés vivants dans des puits, mutilés… Des charniers entiers ont été retrouvés. Entre 50000et 60000galgos seraient massacrés chaque année, soit le dixième de ceux inscrits à la Fédération nationale des chasseurs galgueros . Le nombre officiel de podencos tués est inconnu, mais il est au moins équivalent, voire supérieur.  

 

 

Les Lévriers sont des sprinters plus que des chiens d’endurance, qui atteignent leur vitesse de pointe (70-80 km/h) en quelques foulées. Silencieux, doux, dociles, affectueux, intelligents, ces grands coureurs sont également, entre deux exercices physiques, des «chiens de canapé». Plusieurs associations, françaises et espagnoles, tentent d’en sauver le maximum. Vous pouvez les contacter à tout moment de l’année, des lévriers martyrs cherchent une famille quelle que soit la période. Ils sont amenés en France une fois qu’ils sont retenus. Les rescapés, des courses ou de la chasse, proposés à l’adoption ont bien mérité, enfin, un havre de paix. Si vous pouvez le leur offrir…

 

 

En France, il est interdit de chasser avec les chiens de la classe 10, qui sont: les lévriers afghans, irlandais, polonais, russes (barzoïs), les whippets, levrettes, galgos, podencos, greyhounds, salukis, sloughis… On chasse avec les chiens courants et d’arrêt de la classe 5. Ce n’est pas mieux pour le «gibier», on est d’accord: ni chasse à courre, ni chasse tout court, all over the world !

 

 

• CREL, "Club de Reconnaissance et d’Entraide aux Lévriers: www.crel.fr Un grand merci pour l’aide efficace que son président m’a apportée, dans l’urgence, pour trouver un accueil sécurisé à cinq chatons de 1mois et demi et à leur mère, sans abri, donc en danger, en Espagne.  Histoire à suivre, vous entendrez reparler de cette petite famille! 





Espace Photos

(survolez pour agrandir)


Contacter le CREL C.R.E.L "Club de Reconnaissance et d'Entraide aux Lévriers" Mentions légales
  Association de Protection Animale loi 1901  
Enregistrée en Sous-Préfecture de Saint-Dié des Vosges sous le numéro: W883001147 Inscrite au Journal Officiel, Année "141" N°37 Article 1270
 _____________________ 
© CREL 2009-2017  
Flux RSS