Langues disponibles



Club de Reconnaissance et d'Entraide aux Levriers

Les Manifs de Strasbourg, on en parle + que jamais !!!!

Les manifestations de Strasbourg porteraient elles leurs fruits ?

 

Ce mercredi 03 septembre 2014, le grand journal quotidien espagnol « ABC.ES » sort un article sur la fédération de Galgueros à Castilla de la Mancha, cette fédération qui rend des comptes sur leurs actions d’entrainements à la course derrière des véhicules à moteur des Lévriers.

 

Nous avons espoir que notre déplacement avec Michèle Striffler en avril 2014 ai soulevé les foules et que les hautes autorités cherchent à faire la lumière de ces massacres.


La Fédération de chasse avec le Lévrier en Castilla de Mancha nie que la réglementation d'entraînement est un abus .



Vers un règlement des véhicules de formation qui respecte l'intégrité de lévrier.

 

Castilla de la Mancha, la région où le CREL a accompagné Michèle Striffler à la rencontre des hautes autorités espagnoles.

 

RAPPEL: Mme Carmen Bayod "Mairesse d'Albacète", Monsieur le député de l’environnement de la députation d’Albacète et Rosa Gonzalès responsable de l'environnement nous avaient reçus.

 


La Fédération de Lévriers de Castilla-La Mancha a rejeté toutes les allégations de mauvais traitements et de l'opposition à la proposition de règlement des lévriers de formation avec des véhicules à moteur à Toledo Silvia Chala lancés par « Change.org (plate-forme qui ont rejoint plus de 105 000 personnes) ». « Chala » demande au gouvernement de Castilla-La Mancha qui ne permet pas la légalisation de la formation de lévriers avec des véhicules à moteur dans cette communauté, selon des informations publiées par le journal (abc.es), samedi dernier, mais la Fédération a nié la plupart des allégations faites par les adversaires de la réglementation.

 

 

Tout d'abord, la Fédération note que le texte de la réglementation présenté a été et est soutenu par des études scientifiques (Université de Córdoba), College of Veterinary et vétérinaires officiels FEG coïncider tout cela avec une telle réglementation «bien-être est garanti à nos chiens ».

 

 

La Fédération note également que Silvia Chala si vous vous en tenez à la simple lecture du texte du règlement. Il affirme que "les lévriers ne seront pas encordés aux véhicules à moteur, comme l’indique Silvia Chala , mais ne peuvent être tenus par une personne "(article 2 du règlement). Il indique également que "les lévriers ne seront pas forcés de courir pendant des heures, comme le précise Silvia Chala, mais le véhicule ne peut pas rouler à plus de 15 km / h, la formation d’endurance maximale ne peut pas excéder 8 kms par jour et le sol doit être très correct, il ne peut pas être des routes en pavés pour la formation, entre autres indications (articles 2, 3 et 4 du Règlement).

 

 

Cela se traduit aussi dans sa lettre que «la Fédération des Galgos de Castilla la Mancha » a établie, elle est contre tout abus et / ou négligence sur les animaux et en particulier les Lévriers.  Les Lévriers fédérés en Castilla la Mancha doivent être pucés, tatoués et sont inscrits dans le livre généalogique de la Fédération espagnole de Lévriers. Il ajoute que «nous ne sommes pas au courant de l'abus et / ou négligence d'un seul Galguero fédéré dans notre fédération de chasse avec les Lévriers, si tel était le cas, il serait immédiatement expulsé."

 

 

Une autre allégation suggère qu '«il est tout à fait incertain par le fait que plus de 50.000 Lévriers soient abandonnés chaque année, ceux qui sont trop vieux sont donnés à la Seprona « Société Protectrice des Animaux » officielle et ce sont des faits très différents de ceux exprimés par Mme Silvia Chala.

 

 

Enfin, la Fédération des Galgos de Castilla la Mancha a lancé une campagne pour recueillir des signatures, les données personnelles et ID, en faveur de la chasse à courre et le règlement de formation des véhicules à moteur qui sera soumis au ministère de l’Agriculture.

 

Source : http://www.abc.es/toledo/ciudad/20140902/abci-galgos-federacion-201409012206.html

 

 

Version Originale « Espagnol »

La Federación de Galgos niega que el reglamento conlleve maltrato
La regulación del entrenamiento con vehículos respeta la integridad del galgo


Protesta en Estrasburgo a favor de los galgos .

 

La Federación de Galgos de Castilla-La Mancha ha rechazado todas las acusaciones de maltrato y de oposición a la propuesta de reglamento de entrenamiento de galgos con vehículos a motor que la toledana Silvia Chala ha lanzado a través de Change.org, plataforma a la que se han unido más de 105.000 personas. Chala pide a la Junta de Castilla-La Mancha que no permita la legalización del entrenamiento de galgos con vehículos a motor en esta comunidad, según un información publicada por este periódico el pasado sábado, pero la Federación ha desmentido la mayoría de las acusaciones realizadas por lo opositores al reglamento.

 

 

En primer lugar, la Federación apunta que el texto del reglamento presentado estaba y está avalado por estudios científicos (Universidad de Córdoba), Colegios de Veterinarios y veterinarios oficiales de la FEG, coincidiendo todos ellos en que con esa regulación «se salvaguarda el bienestar de nuestros galgos».

 

 

La Federación también señala que Silvia Chala «miente» si nos atenemos a la mera lectura del texto del reglamento. Así, afirma que «los galgos no serán atados con cuerdas a vehículos de motor, como señala Silvia Chala, sino que serán sujetados por una persona» (artículo 2 del Reglamento). Asimismo, afirma que «los galgos no serán obligados a correr durante horas, como señala Silvia Chala, sino que el vehículo no podrá circular a más de 15 km/hora, la distancia máxima de entrenamiento será de 8 km por día y el suelo debe ser adecuado estando prohibidas las vías asfaltadas para el entrenamiento, entre otras indicaciones (artículos 2, 3 y 4 del Reglamento).

 

 

También se concreta en el escrito remitido que «la Federación de Galgos de Castilla la Mancha está en contra de cualquier maltrato y/o abandono de los animales y, especialmente, de los galgos. Los galgos de los federados de Castilla la Mancha cuentan con microchip, tatuaje y están registrados en el Libro de Orígenes de la Federación Española de Galgos». Y añade que «no nos consta el maltrato y/o abandono de un solo galgo propiedad de galgueros federados en nuestra Federación, y de existir serían inmediatamente expulsados».

 

 

Otra de las afirmaciones apunta a que «es completamente incierto el dato de que más de 50.000 galgos son abandonados cada año por ser demasiado viejos….Los datos oficiales del Seprona son muy distintos a los manifestados por la señora Silvia Chala».

 

 

Por último, la Federación de Galgos de Castilla la Mancha ha iniciado una campaña de recogida de firmas, con datos personales y DNI, a favor de la caza con galgos y del Reglamento de Entrenamiento de Vehículos a Motor que serán presentadas ante la Consejería de Agricultura.








Espace Photos

(survolez pour agrandir)


Contacter le CREL C.R.E.L "Club de Reconnaissance et d'Entraide aux Lévriers" Mentions légales
  Association de Protection Animale loi 1901  
Enregistrée en Sous-Préfecture de Saint-Dié des Vosges sous le numéro: W883001147 Inscrite au Journal Officiel, Année "141" N°37 Article 1270
 _____________________ 
© CREL 2009-2017  
Flux RSS