Langues disponibles



Club de Reconnaissance et d'Entraide aux Lévriers

ATTENTION,GALGO, BIEN FOL EST QUI S'Y FIE !

"Ne juge pas les gens par les erreurs qu’ils ont commises, mais par ce qu’ils ont appris de celles-ci"...
Cette citation pourrait être la morale de la rencontre entre un adoptant et une magnifique Galga blanche et caramel de 5 ans. Le témoignage qu'il nous a transmis est un exemple d'humilité et de sagesse, que chaque adoptant devra toujours garder en tête comme un leitmotiv.
Il a des Lévriers depuis toujours, ça aurait pu faire de lui un expert......c'était sans compter sur la belle Corbata qui avait bien décidé de bouleverser tout ce qu'il croyait savoir sur ces merveilleux sprinters.
Corbata est arrivée le 24 mars lors du 1er sauvetage de l'année 2018. Tout s'est déroulé comme à chaque fois : descente du camion, harnais, visite vétérinaire, contrat d'adoption et les éternelles recommandations entendues toute l'après-midi et rabâchées par les bénévoles présents : balade avec 2 laisses, collier et harnais 3 points et médaille d'identification, toujours, jamais d'exception durant les premières semaines.
Oui mais voilà, Corbata a su séduire son adoptant et lui faire croire que jamais elle ne s'éloignerait de lui maintenant qu'elle avait trouvé un foyer doux et chaleureux, qu'il pouvait, dès le premier soir, la sortir avec une seule laisse puisqu'elle avait été si calme lors de la précédente balade.
Un bruit, une odeur irrésistible peut-être et la belle a atteint ses 80 km/h en quelques secondes. Ses instincts ont été plus forts que l'amour réciproque qu'ils se portaient pourtant déjà.
Impossible pour la laisse à enrouleur de résister à la puissance d'un tel démarrage. Rien ne pouvait plus l'arrêter. Bien sûr il l'a appelé désespérément regrettant amèrement cette prématurée confiance, il l'a cherché plusieurs heures, dans la nuit, en vain. Il lui a fallu courageusement se résoudre à avertir le CREL que sa protégée s'était enfuie. Une délégation s'est aussitôt rendue sur place, pour tenter de, si ce n'est la récupérer, au moins localiser l'insaisissable Corbata. Ce fut chose faite dans l'après-midi : la belle se laissait apercevoir, de loin, mais approcher : jamais.
Jusqu'à la nuit tombée, le "commando" a observé la chienne, a tenté de l'approcher, mais la proximité de la voie rapide mettait la sécurité de Corbata en danger. Il fallait donc se résoudre à utiliser la cage-trappe pour piéger la fugitive. Une telle opération nécessite l'obtention d'autorisations de la part du propriétaire du champ dans lequel la cage-trappe va être déposée plusieurs jours ainsi que celle de la mairie. Il faut également louer un véhicule pour apporter l'imposant matériel de capture.
C'est Cristina, notre bénévole espagnole, qui a dirigé l'opération de sauvetage. Il faut dire qu'elle a l'habitude, Cristina : toute l'année, elle traque, trappe, sauve des Lévriers avec les bénévoles du refuge ARCA DE NOE. Elle anticipait chacun des gestes de notre belle Galga et à chaque fois, Corbata faisait exactement ce que Cristina avait prédit. Mercredi soir, Cristina nous a dit « Demain, quand nous reviendrons, elle sera dans la cage ». La belle et insaisissable Corbata nous avait tellement nargués depuis samedi soir que nous n'y avions pas cru. Nous sommes arrivés jeudi matin, Corbata n'était pas dans le champ qu'elle avait exploré depuis ces quelques jours mais bel et bien dans la cage !!!!!!!!!
Quel soulagement pour nous et pour l'adoptant de Corbata qui n'arrivait pas à se remettre de l'erreur qu'il avait commise par excès de confiance en lui et en la belle Galga.
Tout s'est bien terminé pour notre petite fugueuse, mais l'histoire aurait pu avoir une fin tragique. Nous avons vécu quelques jours le quotidien des bénévoles espagnols. Cette expérience nous a montré que nous devions poursuivre notre exigence de sécurité envers les adoptants et les familles d'accueil, par respect pour le travail des espagnols qui, souvent, risquent leur vie pour récupérer les Galgos mais aussi pour le bien des chiens que nous faisons remonter d'Espagne, car nous refusons de les sortir de l'enfer pour les voir mourir sur le bord d'une route.
Cette expérience a été comme un électrochoc pour l'adoptant de Corbata qui a compris qu'il n'était pas prêt pour un Galgo. C'est le coeur déchiré qu'il a renoncé à la belle Galga blanche et caramel. Il nous a confié ce texte que nous vous transmettons, comme un témoignage, pour tous les adoptants d'un Galgo afin que jamais vous n'oubliez que ce sont des chiens exceptionnels mais que leurs conditions de vie passées et leur vitesse, en font des chiens particuliers. Toute l'équipe du CREL le remercie pour son implication dans la recherche et la capture de Corbata et lui témoigne son plus grand respect pour le courage qu'il a eu et sa remise en question. Merci à vous Monsieur.
RECIT VERIDIQUE D'UN ADOPTANT

                         ATTENTION,GALGO, BIEN FOL EST QUI S'Y FIE
                                    Mais combien d'amour tu nous donnes !
 
Rescapée des mutilations et de la mort ,
je suis arrivée épuisée, mais libérée
au CREL, après plus de 1500 kms
avec plusieurs autres
compagnons d'infortune.
Douce, tendre, un peu craintive,
je rencontrai mon nouveau maître, lui
manifestant immédiatement ma joie et ma tendresse .
                        ATTENTION,GALGO , BIEN FOL EST QUI S'Y FIE

       Mais combien d'amour tu nous donnes !
Une première douche rapide, une arrivée chez mon maître,
un rapide tour « du propriétaire », je m'installai
dans ma bannette choisie par moi !
Confiance, sérénité, tout était parfait...........Trop parfait !
Première promenade avec harnais et double laisse;(sécurité absolue).
Tout allait trop bien, beaucoup trop bien ; le pire allait arriver !
                        ATTENTION,GALGO , BIEN FOL EST QUI S'Y FIE

       Mais combien d'amour tu nous donnes !
Seconde et dernière promenade vers 22 h 30 (le « pipi » de contrôle!),
avec collier simple et laisse enrouleur :danger !
Catastrophe : j'arrachai la laisse et traversai les champs ;
impossible de me rattraper ; 3 jours et 3 nuits avec le CREL arrivé précipitamment en renfort:
l'on me voit, mais l'on ne m'attrape pas !

Quand enfin, la cage-trappe aportée par le CREL ,eut raison de ma fugue !
                        ATTENTION,GALGO,BIEN FOL EST QUI S'Y FIE

     Mais combien d'amour tu nous donnes !
Excuse-moi, mon Galgo, je n'ai pas suivi les consignes de sécurité .
Permettez-moi, futurs adoptants de vous dire :
  HARNAIS ET DOUBLE LAISSE !






Espace Photos

(survolez pour agrandir)


Contacter le CREL C.R.E.L "Club de Reconnaissance et d'Entraide aux Lévriers" Mentions légales
  Association de Protection Animale loi 1901  
Enregistrée en Sous-Préfecture de Saint-Dié des Vosges sous le numéro: W883001147 Inscrite au Journal Officiel, Année "141" N°37 Article 1270
 _____________________ 
© CREL 2009-2018  
Flux RSS