Langues disponibles



Club de Reconnaissance et d'Entraide aux Levriers

Février ou le mois funeste !

Le 1er février marque le jour de la fin de la chasse en Espagne et le début d'un cauchemar. Ce jour apporte avec lui son lot de souffrance et de maltraitance pour des milliers de Lévriers.

 

La chasse, un business dans ce pays. La reproduction excessive et incontrôlée du Lévrier en fait l'un des chiens le plus répandu en Espagne, mais aussi l'un des plus exploités et maltraités dans son pays.


Petit rappel : en Espagne, plusieurs centaines de milliers de Lévriers, galgos ou podencos, sont élevés, dressés, conditionnés, exploités, dressés pour la pratique de la chasse (Chasse = Sport barbare pratiqué dans le but de tuer pour assouvir un plaisir personnel ou de groupe).

 

Pour faire de lui le meilleur des meilleurs, le plus puissant, le plus endurant, le flaire le plus fin et ayant pour seule idée de pourchasser le lièvre dans l’espoir de pouvoir remplir cet estomac au son si creux, il est éduqué dans la peur de l'homme et il endure les pires cruautés. Et comme si cela ne suffisait pas, lorsqu'il est jugé inutile, s'il ne satisfait  pas ou plus suffisamment son maître chasseur, il est alors sauvagement battu, mutilé, massacré ou dans le meilleur des cas, abandonné.

 

 
Le CREL est une association qui défend le bien-être de ces tristes martyrs de la chasse et travaille en étroite collaboration avec le refuge del Arca de Noé. Un refuge, dont le président du CREL est d'ailleurs Président d'Honneur.

 

 

Ce refuge situé à Albacète, à une centaine de kilomètres entre Valence et Alicante, voit arriver en masse, ces dernières semaines plusieurs dizaines de Lévriers, telle une vague incontrôlable qui le submerge.

 

 
Cristina Q.M., bénévole depuis près de 20 ans de ce refuge, nous a fait part de son désarroi face à la situation actuelle au refuge et aussi partout ailleurs en Espagne, les subventions des communes n’arrivent plus suffisamment en rapport avec les charges qu’ont les refuges, la place manque terriblement au risque d’être en surpopulation et que le gouvernement exige l’euthanasie des animaux « en trop » dans les structures adéquates à la prise en charge des animaux.

 

Le manque d’argent est une réelle inquiétude pour le bien-être des animaux, est-ce que, Vous, Nous, bénévoles, donateurs, adhérents, sympathisants pouvons assumer ces frais d’alimentations, de soins, d’adoptions ? NON, bien-évidemment, ce serait impossible, les seules solutions que nous avons c’est de crier HAUT et FORT notre mécontentement.

 

NOUS NOUS DEVONS D’ËTRE LEUR VOIX, SOYONS LEUR VOIX !

 

 

 

Nous vous présentons un cas récent, tellement récent qu’il date d’hier (Photos en agrément en bas de cet article) :

 

Le refuge vient de prendre en charge un Lévrier (galgo) qui se trouvait dans une cour, une corde autour du cou. Cette même corde était attachée à ses pattes, l'empêchant ainsi de pouvoir se déplacer et la condamnant à mourir sur place.
Sans la persévérance et le courage des bénévoles sur place, ce  galgo aurait agonisé durant des jours entiers et serait mort, une fois de plus comme d’autres, dans la plus grande indifférence, encore une fois, nous pouvons changer les choses, mais c’est ensemble que nous devons les faire bouger.


 
A présent, les galgueros sentent monter le vent de la révolte. Leur riposte : l'intimidation, tenter de faire régner un climat de terreur sur les défenseurs de ces chiens, s’appuyant sur la puissance de leur confédération se montant à plus de 500 000 fédérés. Certains galgueros sont entrés dans plusieurs refuges pour torturer ou voler des Lévriers et empoisonner des chiens.

 

IL NE FAUT RIEN LACHER...

 

 
Des marches militantes se font peu à peu partout en Europe.

 

Ce 1er février, pour marquer ce jour funeste, des marches en Belgique et en Allemagne, en faveur des Lévriers, ont réuni des centaines de personnes et de Lévriers rescapés dans les rues.

 

 

 
D'autres dates sont à venir :

 

Le 07 février 2016 se déroulera une marche sur 15 villes en Espagne :
ALICANTE, BARCELONA, CÁCERES, CASTELLÓN, GIJÓN, LAS PALMAS DE GRAN CANARIA, MADRID, MÉRIDA, MURCIA, SALAMANCA, SANTANDER, SEGOVIA, SEVILLA, TOLEDO, ZARAGOZA.(Le Crel sera présent à Barcelone).


 
Le 23 avril 2016, un rassemblement se fera à Paris. Le lieu de rendez-vous sera communiqué prochainement sur notre site internet, sur les réseaux sociaux ainsi que notre newsletter (L’Écho du C.R.E.L)."Le C.R.E.L. y sera présent".

 

Le 07 mai 2016, 500 galgos sont attendus à la porte de Brandebourg à Berlin pour une première grande marche."Le CREL sera présent"

 

 

Pour la cinquième année consécutive se tiendra le 04 juin 2016 à Strasbourg la grande manifestation en faveur des Lévriers organisée par l'Association CREL. (Renseignements à venir prochainement)

 

 
Partout en Europe, soulevons-nous ! Élevons nos voix, offrons notre voix aux animaux ! Faisons entendre la souffrance de ces êtres sans défense à la population européenne, aux hautes autorités, aux presses nationales et internationales, aux gouvernements, dont les yeux sont voilés par d'obscures raisons !

 

Redonnons-leur la raison et la vue !

 

 
TOUS ENSEMBLE DANS LES RUES EN EUROPE
 
 

 







Espace Photos

(survolez pour agrandir)


Contacter le CREL C.R.E.L "Club de Reconnaissance et d'Entraide aux Lévriers" Mentions légales
  Association de Protection Animale loi 1901  
Enregistrée en Sous-Préfecture de Saint-Dié des Vosges sous le numéro: W883001147 Inscrite au Journal Officiel, Année "141" N°37 Article 1270
 _____________________ 
© CREL 2009-2017 ps3i.fr
Site réalisé par :
Flux RSS