Langues disponibles



Club de Reconnaissance et d'Entraide aux Levriers

Des News de Féli ...

Féli, cette jolie galga qui a donné tant de mal à Séverine, Myriam, Brigitte et Jenny pendant tous ces LOOOOOOOOOOOOOOONGS mois à courir dans la nature sur le territoire de Belfort.

 

Une pensée également à toutes les personnes qui ont été présentes mais qui sont restées dans l'ombre, merci à Mr le Maire de la commune d'ESSERT et toutes les administrations qui nous ont aidés dans les recherches.

Souvenez-vous, en Janvier 2012 Féli arrive directement du refuge Arca de Noé à Albacète, prise immédiatement en charge par Martine et Nathalie pour être quelques heures plus tard chez Frédérique son adoptante.

 

 

3 semaines après son adoption, le 14 Février 2012, Féli s'enfuit, lors de sa balade matinale avec sa nouvelle môman, elle a entendu un bruit de branche qui craque sous ses pieds, prise de panique Féli tire comme une folle sur sa laisse d'un coup et surprend Frédérique, la voilà dans la nature pour 13 mois.

 


Frédérique avait immédiatement contacté notre association qui a tout de suite donné les premiers conseils et mis en place les démarches nécessaires pour pouvoir permettre à la galga de retourner le plus vite possible sur son sofa.

 


Malheureusement, après plus de 15 jours de cavale derrière cette louloutte, Frédérique reçoit en masse des appels, des sms et des mails insultants de la part de personnes que nous ne connaissions pas, l'adoptante a vite été prise de remords par rapport à la fugue alors que n'importe qui aurait pu être à sa place et avoir son chien qui fuit.

 

 

Le C.R.E.L. a donc décidé après consultation de la famille d'adoption de reprendre les recherches afin d'éviter à Frédérique de subir à nouveau de terribles insultes insupportables.

 


C'est dans le courant du mois de Mars 2012 que Séverine Lovato prend connaissance de cet incident et qu'elle décide de venir en aide à Féli et d'aider l'association en étant sur le terrain, Séverine étant directement à Belfort c'est avec joie que nous l'accueillons au sein des recherches qu'elle entreprendra comme un CHEF, quelques temps plus tard c'est Myriam qui épaulera Séverine dans les recherches avec Brigitte qui fera son apparition pour investir le territoire et c'est ensemble qu'elles se relèvent afin de prendre les appels des habitants de la commune, poser les affiches et également surveiller les équipements mis en place pour la capture de Féli.

 


Les gardes-nature, qui veillent au quotidien dans les villages des alentours, sont venus soutenir et aider cette équipe exclusivement féminine.

 


En quelques mois c'est toute une chaine de solidarité qui s'est mise en place, et notre chère Séverine qui veille au grain de près comme de loin, même lorsqu'elle a dû subir une intervention chirurgicale à Bordeaux, aussi Séverine a eu la patience de passer des nuits entières à rester dans sa voiture afin d'essayer d'approcher au plus près Féli et c'était aussi donné comme mission de ne pas laisser la galga dans la cage trappe mise en place après sa capture, d'où le fait qu'elle ait été postée plusieurs nuits dans sa voiture.

 


C'est en Décembre 2012 que Jenny aperçoit Féli proche de chez elle, Jenny essaye de l'approcher mais rien n'y fait, elle reste loin de tout et de tout le monde, Jenny commence par lui donner à manger régulièrement et ensuite quotidiennement pour ne pas que Féli périsse à cause du froid de ce second hiver passé dans la nature, et c'est ainsi que la chienne prend Jenny comme point de repère.

 


Féli apprendra à vivre au rythme de Jenny et de son fils, les heures du lever et du coucher, les heures où Jenny vient lui apporter à manger et même plus tard les heures où la maman emmène son fiston à l'école, Féli attendait en bas de l'immeuble, se rendait à l'école et ensuite revenait sous leurs fenêtres, c'est ainsi que jenny est devenue la complice de notre galga.

 


C'est la chienne qui a choisi sa famille, et ça aurait pu être le cas avec n'importe qui, mais LA ...

 


Le 14 Mars 2013, après 12 mois de travail continu de Séverine et 3 mois de Jenny, Féli décide d'entrer dans l'immeuble de Jenny, pourquoi ce jour là, pourquoi plus confiante que la veille, pourquoi avoir suivi Jenny et son fils au lieu d'entrer à un autre moment ?

 


Nous ne le saurons jamais, mais ce jour là, elle rentre, et ce sera le jour où enfin elle pourra se détendre, dormir en toute sérénité, manger à sa faim, bénéficier des soins nécessaires à sa bonne santé.

 


Le 15 Mars, Féli va chez le vétérinaire, il lui fait une injection suite à l'infestation de tiques dont elle est victime afin d'éviter la piroplasmose et les soins classiques, Féli va bien et retournera ce vendredi 29 Mars chez le vétérinaire afin de faire les vaccins à Féli ainsi que lui prescrire les vermifuges.

 

 
Féli bénéficie d'un colis que nous lui avons fait parvenir qui contient ce qui suit:

- 1 Collier Lévrier
- 1 Harnais
- 2 Laisses
- 1 Médaille Tic-Clip pour la protéger des tiques et des puces

 

 


Le C.R.E.L. n'a cessé de recevoir des insultes et des critiques non fondées de la part de particuliers mais aussi de la part d'autres associations, il n'a pas toujours été facile de rester fidèle à notre Féli, mais nous y sommes parvenus.

 


Toute notre équipe Crel-lienne est heureuse de voir et savoir notre Féli au chaud, au calme et heureuse, nous laissons Jenny sa famille d'accueil prendre ses marques avec sa nouvelle compagne et évaluer sa compétence à la prendre en charge de façon définitive ou non, car Féli l'a choisie certes, mais Féli reste une chienne qui a repris un comportement quelque peu sauvage dû à ses 13 mois d'errance, suite à une bonne adaptation de Féli ainsi qu'une bonne confiance de Jenny, la famille et l'association prendront la décision ou non de laisser Féli dans cette famille, cette décision sera évidemment mûrement réfléchie par Jenny, dans le cas où, Jenny ne pourrait pas garder Féli toute sa vie, le C.R.E.L. reprendrait inévitablement Féli en charge, notre association à repris et reprendra tous les Lévriers qu'elle a placés sous son aile en cas de coup dur des familles, nous nous sentons responsables des animaux que nous plaçons.

 

 

 


Nous laissons la parole à Jenny qui nous donne des nouvelles de la perle noire.

 



La première fois que j'ai vu Féli, elle a traversé la route juste devant des voitures! Première rencontre première émotion! J'ai appris que cette bête avait été remontée d'Espagne, où les chasseurs les maltraitent! Arrivée en France chez son adoptante voilà Féli au calme et en sécurité mais un jour la belle réussit à s'échapper! 13 mois d'errance! Quel instinct de survie!!!

 


Plusieurs fois je la voyais passer près de chez moi, toujours en courant, très peureuse de tout ce qui l'entourait. J'ai commencé à l'appeler, elle ne se retournait même pas au début! Les jours passaient et Féli commençait à me regarder, puis à s'arrêter pour me regarder et repartait comme si de rien n'était, je faisais désormais partie de son paysage.

 


Elle venait renifler sous mes fenêtres les gâteaux les morceaux de pain sec que je mettais pour les oiseaux, et un jour en me mettant à la fenêtre pour donner à manger aux oiseaux, elle était là en bas et me regardait curieusement. Je lui ai parlé pendant 5 min et elle est restée là. J'ai décidé de descendre, pensant qu'elle se sauverait, mais elle est restée là à attendre...les gâteaux pour les oiseaux! Bien sûr je ne me suis pas avancée, car je ne voulais pas la faire fuir, alors je lui ai déposé un petit morceau de gâteau, lui ai dit "au revoir" et suis remontée. Arrivée chez moi j'ai réouvert ma fenêtre et Féli avait mangé et me regardait comme si elle en redemandait, puis s'en est allée.

 


Tous les jours elle passait faire le ménage sous mes fenêtres, nous avions eu la consigne dans la commune de ne pas la nourrir je n'osais donc pas mettre de la nourriture. Mais j'étais ravie d'avoir l'occasion de la voir tous les jours de lui parler, de voir que ma voix ne l'effrayait pas, elle restait de plus en plus longtemps.

 


Elle a fini par se rapprocher et par manger des petits morceaux de viande dans le creux de ma main, je réussissais parfois à la caresser sous le menton, mais se retirait juste après, encore trop peur de la main de l'être humain.

 


Jusqu'à ce jour où je suis partie me promener, et Féli m'a suivie, elle me suivait de plus en plus souvent! Et de plus en plus près. Chaque fois que je sortais de chez moi pour aller à l'école chercher mon fils Féli était là en bas de l'immeuble, assise dans l'herbe en attendant sagement que nous partions à l'école! Elle attendait toujours aux mêmes heures. Nous rejoignait parfois lorsque nous étions aux jeux! Ou quand je rentrais chez moi, à peine sortie de ma voiture la voilà qui arrivait de nulle part toute fière de me montrer qu'elle m'avait attendue.

 


Alors dés que j'avais du temps de libre et que je la voyais passer je l'appelais et la rejoignais, nous allions en promenade et parfois assises dans l'herbe à contempler l'horizon, nous profitions l'une de l'autre et Féli réussissait à s'endormir profondément.

 


J'ai voulu la faire entrer dans notre local à vélo mais il y faisait trop noir et juste à coté de ce local la chaufferie et le bruit que faisait la chaudière l'apeuraient. J'ai donc tenté dans le hall de mon immeuble, car elle s'en rapprochait beaucoup ces derniers temps, lorsqu'elle couinait le soir pour avoir une présence et que je descendais la voir elle se trouvait juste derrière la porte vitrée de l'entrée.

 


Mon fils (qu'elle adore) était ravi de se joindre à nous car il sentait que la chienne était encore plus proche de lui et surtout moins peureuse. Nous laissions toujours un caillou pour coincer la porte au cas où Féli nous suivrait, elle se rapprochait mais n'osait pas entrer, puis se rapprochait encore et encore et un jour elle y est entrée d'environ 90cm et est ressortie aussitôt, mais je sentais que la confiance s'installait.

 


Nous en avons passé des heures dehors à l'attendre à lui parler à se promener à jouer avec elle, pour lui montrer que nous ne lui voulions pas de mal, et qu'au contraire nous voulions vraiment la voir s'apaiser et s'épanouir auprès des êtres humains que nous sommes, ce qui apparemment a porté ses fruits puisque ce soir du jeudi 14 mars 2013 Féli comme à son habitude nous suit, notre porte toujours calée avec ce caillou est donc grande ouverte et ce soir là après tous ces autres soirs de déception, je n'ose pas y croire lorsque j'entends les griffes de Féli sur le carrelage du hall! Mon fils me dit de ne pas se retourner FÉLI NOUS SUIT. Alors je lui dis de faire comme d'habitude et de monter les escaliers sans la regarder car le moindre mouvement ou bruit de notre part l'aurait sûrement fait fuir. Nous montons et arrivons à mon palier, là je me retourne et vois Féli en train de monter les escaliers, pour arriver sur mon palier en regardant autour d'elle et en reniflant le sol.

 


J'avais cette laisse lasso qu'une amie m'a prêté, avec laquelle je sortais souvent au cas où une opportunité se présentait mais j'ai toujours senti que ce n'était pas le bon moment. Mais là le "bon moment" était arrivé, je la félicitais d'avoir fait cet immense effort, je lui disais qu'elle était belle, et lui ai montré la laisse, l'ai approché d'elle en lui disant que c'était pour elle et qu'après ça tout se passerait bien et qu'elle serait enfin en sécurité et au chaud.

 

Elle m'a regardée droit dans les yeux et a tendu la tête, je n'en croyais pas mes yeux, je lui ai vite passé la laisse, pensant qu'elle finirait par paniquer se débattre, devenir folle en se sentant prise au "piège" mais elle n'a pas bougé! J'ai avancé ma main et l'ai caressé sous le menton, ensuite sur la joue, et sur le poitrail, elle fermait les yeux partagée entre la peur de ce qui allait lui arriver et ce bien être que les caresses lui procuraient. Je n'en revenais pas. Il allait pourtant falloir la faire entrer dans l'appartement, et là elle est restée sur ce paillasson un bon moment, puis au bout d'une demi heure à lui parler la caresser et lui montrer que dans mon couloir il n'y avait rien qui lui ferait du mal, Féli a décidé de rentrer tout doucement mais sûrement...et là direction le salon et s'est couchée sur le tapis en poils pour enfin dormir d'un sommeil profond!

 


Aujourd'hui Féli va bien, elle s'apaise de jour en jour et commence à visiter les pièces de l'appartement lorsqu'on va en promenade elle commence à renifler par terre chose qu'elle ne faisait pas avant tellement elle était occupée à regarder si aucun danger ne la guettait. L'entente avec mon fils est magnifique et avec les chats je n'en espérais pas autant. Tout est bien qui fini bien ♥

 





Espace Photos

(survolez pour agrandir)


Contacter le CREL C.R.E.L "Club de Reconnaissance et d'Entraide aux Lévriers" Mentions légales
  Association de Protection Animale loi 1901  
Enregistrée en Sous-Préfecture de Saint-Dié des Vosges sous le numéro: W883001147 Inscrite au Journal Officiel, Année "141" N°37 Article 1270
 _____________________ 
© CREL 2009-2017 ps3i.fr
Site réalisé par :
Flux RSS