Langues disponibles



Club de Reconnaissance et d'Entraide aux Levriers

L’engagement du C.R.E.L à Corcieux

Il faut savoir s’impliqué dans le monde de la protection animale de son environnement et le CREL le fait.

 

Souvent mises en avant pour leur travail sur le terrain, les associations de protection des Lévriers reçoivent des critiques pour l’import d’animaux étranger et le manque d’investissement au sein de leur propre commune.


Le C.R.E.L. s’engage par la signature d’une convention avec la mairie de CORCIEUX, cette convention a été validée par le conseil municipal ainsi que par le bureau de l’association en date du 28 janvier 2014.

 

L’objectif est de mettre en sécurité les animaux errants sur la commune de Corcieux pour retrouver leur propriétaire ou de les placer à la SPA de l’arrondissement.

 

Le C.R.E.L. s’engage à mettre à disposition de la commune et ce « à titre gracieux » TOUT le matériel acquis et nécessaire à la prise en charge de ces animaux, chiens, chats et autres, pour ce faire :

 

Une cage trappe (75cm x 75cm x 200cm)

Plusieurs tailles de cages de transport

Perche de capture de 150 cm

Lecture de puces électronique (microschip)

 

De son côté, le maire de Corcieux « Christian Cael » s’engage à mettre le matériel dans un local en sécurité et à prendre en charge les animaux sur les périodes de fermeture de la SPA locale et à mettre en place un affichage  en mairie des modalités de prise en charge.

 

 

En effet, la loi existe mais souvent non respectée :

 

AUX ANIMAUX ERRANTS :

 

Selon l’article R.211-12 du CRPM, l’affichage en mairie des modalités de prise en charge des animaux errants ou divagants sur le territoire de la commune est OBLIGATOIRE.

 

Selon l’article L.211-24 du CRPM, le maire doit assurer la prise en charge des animaux en dehors des heures ouvrées de la fourrière.

 

Selon l’article L.2212-1 et L.2212-2 du CGCT, d’après les pouvoirs de la police qui lui sont conférés, un animal en état de divagation ou accidenté est sous la responsabilité du maire de la commune où il a été trouvé.

 

AUX FOURRIERES :

 

Selon l’article  L.211-25 du CRPM, la fourrière doit rechercher le propriétaire de l’animal.

 

Selon l’article L.211-25 du CRPM, L’animal errant doit être gardé sous un délai franc de garde de 8 jours ouvrés et le gestionnaire de la fourrière doit désigner un vétérinaire sanitaire pour la surveillance des maladies réglementées. Ils doivent rédiger ensemble le règlement sanitaire de la fourrière.








Espace Photos

(survolez pour agrandir)


Contacter le CREL C.R.E.L "Club de Reconnaissance et d'Entraide aux Lévriers" Mentions légales
  Association de Protection Animale loi 1901  
Enregistrée en Sous-Préfecture de Saint-Dié des Vosges sous le numéro: W883001147 Inscrite au Journal Officiel, Année "141" N°37 Article 1270
 _____________________ 
© CREL 2009-2017 ps3i.fr
Site réalisé par :
Flux RSS