CREL ; Sauvetage chiens maltraités - France, Espagne,..

Langues disponibles





La page Infos / Santé du CREL

Autres Articles

Attention aux calmants contre le stress de la Saint Sylvestre ?
(Lire l'article)



Du sang pour sauver un compagnon à poils !
(Lire l'article)



Les besoins spécifiques en alimentation du chien de grande taille et taille géante
(Lire l'article)



Législation janvier 2016 "Vente chiots et chatons"
(Lire l'article)



Massage Cardiaque sur Chiens, Lévriers et Chats
(Lire l'article)




(Lire l'article)



L'Ehrlichiose
(Lire l'article)



L'insuffisance pancréatique exocrine
(Lire l'article)



Laisse enrouleur, POLÉMIQUE ou INCOMPRÉHENSION ?
(Lire l'article)



L'otite canine.
(Lire l'article)



L'éternuement inversé ou reverse sneezing
(Lire l'article)



L'éternuement inversé ou reverse sneezing
(Lire l'article)



La maladie de Carré canine
(Lire l'article)



Leptospirose ou Lictero haemorrhagiae
(Lire l'article)



L'Hémostase et ses troubles
(Lire l'article)



Lymphoplasmocytaire rhinite
(Lire l'article)



Les Aoûtats !
(Lire l'article)



Morsure de vipère sur les animaux de compagnie ...
(Lire l'article)



LA FILARIOSE (OU DIROFILARIOSE).
(Lire l'article)



NOËL ET JOUR DE L’AN
(Lire l'article)



La rage
(Lire l'article)



FAIRE LE DEUIL DE SON ANIMAL ...
(Lire l'article)



LA PHARMACIE DE MON CHIEN :
(Lire l'article)



Le coup de chaleur ...
(Lire l'article)



La Leischmaniose !!!
(Lire l'article)



Partir avec ou sans son chien ?
(Lire l'article)



La coprophagie, que es eso ?
(Lire l'article)



CHENILLE PROCESSIONNAIRE : ATTENTION DANGER !
(Lire l'article)



Mon chien a mordu quelqu’un !
(Lire l'article)



LES PRECAUTIONS A PRENDRE AVANT ET APRES UNE INTERVENTION CHIRURGICALE.
(Lire l'article)



Les maladies du système urinaire du chien ...
(Lire l'article)



Le chien âgé !
(Lire l'article)



LES BONNES QUESTIONS A SE POSER AVANT D’ADOPTER !
(Lire l'article)



ATTENTION DANGER ! LES PRODUITS TOXIQUES POUR VOTRE CHIEN .
(Lire l'article)



LES GESTES DE 1ER SECOURS !
(Lire l'article)



On a volé mon chien !!!!!!!
(Lire l'article)



Blessure de la queue d'un chien, "le fouet pour le lévrier"
(Lire l'article)



La gastro-entérite chez le chien
(Lire l'article)



La balade du chiot, de l'adulte et du sénior
(Lire l'article)



Allez TOUTOU au bain !
(Lire l'article)



DEPRESSION D’INVOLUTION !!!
(Lire l'article)



Attention aux coups de soleil !
(Lire l'article)



LES EPILLETS
(Lire l'article)



Mon chien boite !
(Lire l'article)



La stérilisation
(Lire l'article)



LE CHIEN AVEUGLE
(Lire l'article)



Droits et Obligations des propriétaires
(Lire l'article)



La torsion d'estomac
(Lire l'article)



L’Epilepsie canine
(Lire l'article)



LA LEISHMANIOSE CANINE
(Lire l'article)



Ca gratte, ca pique, ca chatouille !!
(Lire l'article)



Hygiène Bucco-Dentaire du chien
(Lire l'article)



LA PIROPLASMOSE CANINE (ou babésiose)
(Lire l'article)





LE DIABETE SUCRÉ CHEZ LE CHIEN

 

DEFINITION DU DIABETE -

Le diabète sucré ou hyperglycémie est une augmentation du taux de sucre dans le sang par défaut d’insuline.

Le diabète est insidieux car il évolue sans que les symptômes se déclarent immédiatement.

 

LE MECANISME -

L'insuline sécrétée par le pancréas permet de réguler le taux de glucose dans le sang en faisant pénétrer le glucose dans les cellules de l'organisme : muscles, tissu graisseux, foie où il va pouvoir être transformé et stocké. En cas d'effort, le sucre ainsi stocké va être utilisé grâce à plusieurs hormones (glucagon, cortisol). Si l'insuline n'est plus produite ou produite en quantité insuffisante, le glucose reste dans le sang : c'est le diabète.

 

LES CAUSES DU DIABETE -

Plusieurs causes peuvent être à l’origine du diabète :

- une hérédité ;

- une diminution ou une absence du taux d’insuline sécrétée par le pancréas ;

- des sécrétions anormales de l’organisme de diverses hormones hyperglycémiantes (cortisol, hormones thyroïdiennes, hormone de croissance…) ;

- une obésité ;

- certains médicaments (corticoïdes, hormones diverses….).

 

La femelle est plus prédisposée au diabète : durant ses chaleurs, les variations hormonales favorisent un excès de sucre dans le sang.

 

LES SYMPTOMES D’ALERTE DU DIABETE -

Divers symptômes peuvent alerter la présence d’un taux excessif de sucre dans le sang, notamment :

- une augmentation importante de la soif ;

- une augmentation anormale de la faim associée à un amaigrissement ;

- une apathie ;

- une léthargie ;

- une augmentation du volume de l’urine ;

- des poils ternes.

L’apparition d’un ou plusieurs de ces symptômes doit inciter à consulter le vétérinaire.

 

LE TRAITEMENT DU DIABETE –

Le traitement du diabète comporte un traitement médical et un traitement hygiénique.

 

Les traitements du diabète ne peuvent guérir la maladie mais en diminuent les symptômes ou les complications.

 

TRAITEMENT MEDICAL -

Le traitement médical se traduit par :

- l’injection d’insuline ;

- la stérilisation des femelles, avec ablation des ovaires. Cette ovariectomie s’effectue quand le diabète est stabilité.

 

TRAITEMENT HYGIENIQUE -

Le traitement hygiénique est aussi important que le traitement médical.

 

Le traitement hygiénique comprend :

- une alimentation soignée et équilibrée : les aliments riches en sucre, notamment les friandises sont à proscrire. Une alimentation industrielle est recommandée car il est très difficile d’apporter les bons éléments en bonne quantité par une alimentation ‘maison’ ;

- un exercice régulier qui doit limiter l’obésité et favoriser la destruction du sucre ;

- un suivi médical recommandé notamment si le chien a un traitement médicamenteux.

 

Ce traitement hygiénique doit être suivi en prévention de toute maladie et appliqué de façon encore plus attentive si le diabète est déclaré.

 

LES COMPLICATIONS DU DIABETE -

D’une manière générale, le diabète entraine, par le dépôt de sucre sur leurs parois, la destruction des vaisseaux sanguins. Des organes sont plus spécialement touchés : les yeux (rétinopathie, cataracte), les reins (néphropathie), mais il ne faut pas oublier que le diabète peut entraîner de graves complications plus générales (neuropathie, athérome, infections plus fréquentes, cicatrisation lente)

 

RETINOPATHIE ET CATARACTE -

La rétinopathie est une lésion de la rétine. La rétinopathie due au diabète est provoquée par le dépôt du sucre sur les infimes vaisseaux de la rétine. Ce dépôt entraîne alors la mort des cellules de la vision.

La cataracte est produit par un dépôt de sucre sur le cristallin et se traduit par l’opacification de celui-ci.

 

Ces deux maladies de l’œil peuvent conduire à une cécité partielle ou totale.

 

NÉPHROPATHIE

La néphropathie ou maladie du rein peut entraîner une albuminurie (présence d’albumine dans le sang) ou une insuffisance rénale (impossibilité pour le rein de faire évacuer les toxines se trouvant dans le sang).

 

L’altération du rein est une grave conséquence du diabète et peut entraîner la mort.

 

NEUROPATHIE -

La neuropathie intervient suite à des modifications chimiques dues à l’hyperglycémie.

La neuropathie se traduit par un trouble des nerfs périphériques qui transportent l’information entre le système nerveux central et le reste du corps.

 

ATHÉROME –

Le sucre, en quantité excessive dans le sang, fragilise la paroi interne des artères et contribue à la formation d’athéromes (plaques de graisse) qui se fixent sur ces vaisseaux sanguins.

Les athéromes réduisent le passage du sang dans les artères. De plus, ces plaques de graisse peuvent se rompre ou former des caillots bloquant ainsi la circulation sanguine.

 

INFECTIONS – CICATRISATION -

Les infections sont plus fréquentes chez un sujet atteint de diabète.

La cicatrisation est considérablement ralentie par l’hyperglycémie. Aucune plaie, aussi minime soit-elle, ne doit être négligée afin d’éviter toute complication.

 

CONCLUSION -

Il ne faut pas oublier que le diabète s’installe progressivement et que les symptômes de cette maladie se déclarent tardivement.

Afin d’éviter que le chien subisse un diabète et d’éventuelles complications et d’une manière générale, pour qu’il soit en bonne santé ou éviter tout désagrément clinique, le chien doit avoir une saine hygiène de vie et un suivi médical régulier.





 

Contacter le CREL C.R.E.L "Club de Reconnaissance et d'Entraide aux Lévriers" Mentions légales
  Association de Protection Animale loi 1901  
Enregistrée en Sous-Préfecture de Saint-Dié des Vosges sous le numéro: W883001147 Inscrite au Journal Officiel, Année "141" N°37 Article 1270
 _____________________ 
© CREL 2009-2017 ps3i.fr
Site réalisé par :
Flux RSS